Pilates ou yoga ? Les différences pour mieux choisir

Trois femmes pratiquant le yoga en classe

À une époque où le bien-être est à la mode, deux disciplines ont réussi à s’introduire dans nos vies : le yoga et le pilates. Toutes deux, bien que très populaires, n’en restent pas moins différentes. Bien sûr, elles ont tout de même un point commun puisqu’elles apportent, aux corps et à l’organisme, des bienfaits qui ne sont plus à prouver. Même si près de 2,6 millions de Français (dont 80 % de femmes) pratiquent le yoga, le pilates connaît, lui aussi, une croissance importante depuis 2017-2018. (Étude : Le yoga en France – Avril 2019)

Travail de la souplesse, rééquilibrage de la posture, amélioration du sommeil, gestion du stress ou encore remise en forme : chacun pratique le yoga et le pilates pour différentes raisons. Mais comment choisir ? Dans cet article, vous découvrirez les spécificités de chacune d’elles, qui vous permettront de faire correctement votre choix !

Comprendre le yoga et le pilates : concept et définition

Voici les principales caractéristiques des deux disciplines mettant en avant leur fonctionnement et leur bienfait.

Le yoga, qu’est-ce que c’est ?

Concrètement, il s’agit est une discipline originaire d’Inde et datant de plus de 5 000 ans. D’ailleurs, le mot « yoga » vient du sanskrit et signifie littéralement « union » et/ou « mise au repos ». Tout simplement, il s’agit d’une discipline qui est inspirée de textes sacrés issus des yoga-sûtra, écrits par le second Patanjali (~200 ans avant J.-C.). Voilà pour la partie théorique !

En pratique, le yoga est utilisé principalement pour détendre le corps et l’esprit. Confortablement installé sur un tapis de yoga, au sol, l’idée est de réaliser une série de postures et d’exercices, plus ou moins faciles à effectuer. De cette manière, vous apprenez à mieux respirer, à contrôler votre stress et à retrouver une harmonie du corps et de l’esprit. Les 3 principes fondamentaux du yoga sont : méditation, respiration et relaxation.

Savez-vous qu’aujourd’hui, le yoga est considéré comme une médecine douce ? En effet, ses bienfaits naturels sur l’organisme sont reconnus et connaissent une véritable croissance, en France et partout dans le monde, depuis quelques années. Son accessibilité à tous lui offre un avantage incontestable sur d’autres pratiques, car même les personnes âgées peuvent s’adonner au yoga. Il existe cependant plusieurs types de yoga, découvrez notre article traitant du sujet.

Quels sont les bienfaits du yoga ?

À noter qu’il existe un nombre de variantes du yoga quasiment illimité qui s’adapte pour la plupart à la condition physique du pratiquant. Une femme enceinte ne fera pas les mêmes postures qu’une personne âgée ni au même rythme (dynamique ou doux/calme).

Pour n’en citer que quelques-uns, voici une liste des principaux bienfaits du yoga :

  • Améliorer sa souplesse,
  • Booster son énergie,
  • Perdre du poids,
  • Apprendre à respirer correctement,
  • Soulager les maux de dos et/ou renforcer son équilibre,
  • Augmenter sa confiance en soi,
  • Réduire le stress et l’anxiété,
  • Améliorer sa concentration,
  • Retrouver un sommeil de meilleure qualité,
  • Être vif et de bonne humeur…
3 femmes pratiquant le yoga en position du cobra
Le yoga aide à détendre le corps et l’esprit.

Et maintenant, le pilates, c’est quoi ?

Tout bêtement, la discipline allie à la fois la gymnastique, la danse et s’inspire du yoga. Pour débuter, vous n’avez besoin que de très peu de matériel, simplement un tapis, mais il est tout à fait possible, au fur et à mesure des exercices, d’utiliser des objets tels qu’un ballon, un ressort, des élastiques… Par rapport au yoga, le pilates est un sport très récent, puisqu’il n’a été « inventé » qu’aux alentours des années 1920, par un passionné de sport et du corps humain : Joseph Pilates. Pour la petite anecdote, ce sont les étirements des animaux sauvages ainsi que les gestes de grands sportifs (associés au yoga) qui ont inspiré le créateur de cette activité sportive.

Cette méthode offre principalement une musculation profonde, une meilleure position naturelle, une harmonie physique et une meilleure mobilité articulaire pour dessiner le corps. Typiquement, elle s’adresse à tous ceux qui souhaitent s’affiner et renforcer différentes parties du corps (notamment les abdominaux et le dos).

Seul bémol, la discipline demande parfois un matériel et des accessoires de sports qu’il est difficile de posséder à la maison… Cela induit inévitablement un surcoût (vis-à-vis du yoga) si vous passez par un coaching ou une salle de sport.

À propos des bienfaits du pilates !

Vous l’avez peut-être déjà compris, le pilates se focalise principalement sur un aspect physique tandis que le yoga, lui, travaille également l’esprit. Il offre aussi son lot de bénéfices pour la santé grâce à :

  • Une amélioration de la posture du corps,
  • Un renforcement des muscles profonds (aide à soulager les maux de dos, raffermir la ceinture abdominale et renforce le corps)
  • Un assouplissement global des muscles dits « moteurs » (ischio-jambiers, l’arrière des cuisses…),
  • Un meilleur contrôle de soi et des gestes,
  • Un massage des organes internes,
  • Une meilleure circulation sanguine,
  • Une diminution des blessures et/ou des déséquilibres musculaires,
  • Une harmonisation des muscles du corps
Deux femmes pratiquent le pilates avec du matériel
Le pilates se focalise principalement sur un aspect physique et demande souvent du matériel

Quelles sont les différences entre la pratique du yoga et celle du pilates ?

Le yoga et le pilates vous intéressent, mais vous n’arrivez pas à vous décider sur un choix final. Même, vous ne connaissez pas – ou vaguement – la différence entre ces deux pratiques… Voici donc quelques différences notables, pour que vous puissiez prendre une décision. Toutefois, il faut commencer par définir ses objectifs !

Quels sont vos objectifs ?

Choisir entre yoga et pilates peut paraître compliqué au premier abord, mais il ne l’est pas tant que ça. En fait, la raison pour laquelle vous souhaitez débuter une activité physique aiguillera votre choix. Par exemple, le yoga travaille davantage sur l’esprit et la concentration que sur les performances physiques. D’ailleurs, le corps et l’esprit sont abordés comme une seule et même entité. Tandis qu’à l’inverse, le pilates, lui, se focalise sur un travail de postures plus poussé, notamment par le renforcement des muscles profonds et par le rééquilibrage de la colonne vertébrale et du bassin.

Donc, si vous souhaitez développer votre force, votre souplesse et votre équilibre, le pilates est fait pour vous ! En revanche, si vous préférez vous reconnecter avec vous-même, apprendre à mieux respirer et retrouver « une paix intérieure », dans ce cas, c’est le yoga qui vous correspond le mieux.

À savoir : les deux pratiques sont très utiles lors de rééducation après une blessure ou un accident, par exemple. Et même, sur ce point-là, elles restent assez différentes, puisque :

  • Le yoga est plus efficace lors d’une thérapie pour soulager la souffrance morale et/ou émotionnelle.
  • Le pilates aide à atténuer la douleur et à favoriser un rétablissement plus rapide des blessures physiques. Très utile également pour retrouver une motricité correcte.

La principale différence entre yoga et pilates

Allons droit au but : le pilates n’est clairement pas une discipline dite « spirituelle ». L’enjeu principal du pilates, c’est d’aider le corps à développer une capacité physique approfondie et plus intense. Il demande une concentration, certes, mais bien inférieure à celle du yoga. Et pour cause, le yoga prend aussi en compte l’aspect méditation et respiration. Ce n’est pas qu’un simple enchaînement de postures. Certains disent même qu’il s’agit d’une philosophie de vie, d’un mode de vie et d’un état d’esprit (à l’origine, elle est considérée comme telle). Il est question de visualiser le corps et l’esprit à travers une prise de conscience intérieure.

Une respiration importante, mais différente !

Unique point commun de ces deux pratiques, elle est au cœur du processus d’entraînement. Elle est toutefois différente pour l’une et pour l’autre. En effet, pour pratiquer correctement le pilates, il faut nécessairement effectuer un mouvement respiratoire au même rythme que les exercices. Fait également présent dans le yoga. Seulement, la respiration au pilates est précise : vous inspirez par le nez et vous expirez par la bouche.

Hors, au yoga, la respiration est uniquement réalisée par le nez, et même bien plus en profondeur, puisqu’il s’agit d’une inspiration et d’une expiration profondes, par le ventre.

Femme dans la position du poisson en yoga
Certaines positions en yoga travaillent la respiration comme ici la position du poisson

Des exercices spécifiques et des mouvements différents

Même remarque que précédemment, chaque méthode a ses propres exercices, mais la façon d’effectuer les mouvements est encore opposée. Pour simplifier, le yoga demande d’enchaîner des postures spécifiques, les unes à la suite des autres, sans interruption, c’est-à-dire, sans temps d’arrêt entre chaque exercice.

La pratique du pilates, quant à elle, diffère légèrement puisqu’elle nécessite de répéter les exercices plusieurs fois. On parle alors de « série ». Chacune de ces séries est entrecoupée d’une pause, afin d’ajuster son corps et vérifier que l’on travaille le bon muscle et la bonne zone.

Accessoires & matériels !

Tapis et tenue confortable. Pour débuter, c’est tout ce dont vous avez besoin ! Aussi bien pour le yoga que pour le pilates. La différence se joue au niveau des exercices plus développés et plus avancés, car ils nécessitent des accessoires un peu plus encombrants comme un ballon, des élastiques, des angles, un « magic circle »…

Notez aussi qu’il existe des variantes du yoga qui ne requièrent aucun matériel ni tenue, comme par exemple le yoga des yeux ou d’étirement du dos. Ces exercices et postures permettent aux personnes travaillant toute la journée sur un bureau de s’étirer et dénouer les tensions qui se créent lors d’une position assise prolongée. Si vous êtes dans ce cas-là, renseignez-vous, car vous pourriez être surpris de l’efficacité des mouvements et étirements.

Pourquoi ne pas essayer les deux disciplines ?

La meilleure solution reste encore d’essayer par vous-même les deux pratiques. De cette manière, vous pourrez juger si vous préférez la douceur et le calme du yoga ou l’intensité et la puissante du pilates.

À la maison

Première astuce, essayez directement depuis chez vous ! Vous découvrirez, à votre rythme, et sans complexe ni jugement, la pratique du yoga et du pilates. Il existe de nombreuses vidéos sur Internet permettant de comprendre et d’appliquer les différents exercices, pour pratiquer sans danger, ni risque de se blesser. Évidemment, le résultat sera moins important que si vous pratiquiez dans un cours collectif, avec un professeur, mais ça vous permettra de vous faire une bonne idée générale.

Faites-vous un espace dédié à la pratique, au calme et pendant votre temps libre. Cela vous offrira l’opportunité de commencer dans de bonnes conditions. Installez-vous, le tapis au sol et échauffez-vous, si vous en ressentez le besoin, en étirant l’ensemble du corps.

Point négatif, vous serez rapidement limité par le pilates, car certains exercices nécessitant du matériel et des machines seront difficiles à effectuer. Rares sont les personnes possédant un tel équipement.

Femme faisant de l'exercice à la maison avec son chien
Pour débuter vous pouvez commencer à la maison et avoir une idée de la discipline

Auprès d’un professeur certifié et/ou en coaching individuel

Deuxième option, s’inscrire à un cours collectif avec un professeur certifié. Pour progresser plus rapidement, c’est sans doute la meilleure chose à faire. N’oublions pas qu’à terme, pratiquer à la maison, souvent seul, n’est pas très amusant, voire même démotivant. Là, au moins, vous pouvez trouver le soutien d’autres participants, et même celui du professionnel. Après quelques recherches assez simples sur Internet, vous pourrez trouver facilement les différentes sessions ouvertes, proche de votre domicile. Comparez les tarifs et lisez les commentaires des précédents élèves. Comme ça, vous choisirez celui qui vous paraît être le mieux pour vous.

Pareillement, vous pouvez discuter avec un professeur avant de vous inscrire à un de ses cours, pour être certain que ce dernier soit en adéquation avec vos besoins et vos objectifs. Le cas échéant, vous avez toujours la possibilité de demander l’aide d’un coach individuel. À la maison ou dans une salle de sport, il pourra vous guider et vous aider à atteindre votre but plus rapidement qu’en groupe.

Une nouvelle tendance : le yogalates

Derrière ce nom assez étrange, se cache en réalité une alliance entre le yoga et le pilates. Grosso modo, si vous n’arrivez vraiment pas à vous décider, il existe cette alternative, ouverte à tous les curieux. D’ailleurs, elle n’est pas réservée au débutant puisqu’elle permet de découvrir le yoga ou le pilates quand on pratique déjà une des deux disciplines.

Si vous aimez le renforcement musculaire, mais que vous voulez aussi travailler votre esprit et votre vous intérieur, n’hésitez pas à tester cette nouvelle pratique. Ainsi, vous assouplissez l’entièreté du corps tout en redessinant la silhouette de celui-ci, dans le calme et la sérénité d’une méditation de yogi. L’avantage, c’est que vous bénéficiez à la fois des vertus du yoga, mais également de celles du pilates. Très pratique pour optimiser son temps, agir sur son corps et sur son esprit (diminution du stress, renforcement musculaire doux, activité physique relaxante et intense à la fois…). À vrai dire, c’est un bon compromis !

Le plaisir avant tout !

Peu importe votre choix final, n’oubliez pas qu’il faut d’abord prendre du plaisir. Il s’agit de la règle numéro 1 de l’activité sportive. Si vous n’aimez pas ce que vous faites, vous n’arriverez à rien… Pour résumer, le yoga est une activité douce, et focalisée sur les sensations intérieures. Il aide à la souplesse et à la concentration en mêlant la méditation, la respiration et les postures d’étirement. Pour une approche spirituelle du sport, choisissez plutôt le yoga.

Sinon, le pilates est majoritairement axé sur le développement et le renforcement de vos muscles profonds. Il a plutôt un avantage d’ordre physique (et éventuellement psychique, par la suite, avec notamment la réduction du stress…), car les exercices sont plus intenses et offrent un objectif de réussite plus rapide que le yoga. Même s’il ne faut pas oublier que ce n’est pas une compétition et que la philosophie de base n’est clairement pas la même ! Alors, yoga ou pilates ?

Laisser un commentaire

Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable – Stretch et confortable –

Prix juste

Nous sommes en mesure de maintenir une qualité élevée et des coûts bas en vous vendant directement nos produits et en évitant les majorations traditionnelles.

Un sens éthique

Dessiné à Paris et fabriqué à Riga, notre équipe cherche à créer leggings hyper confortables, utilisant des matériaux durables.

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Et recevez 10% de réduction sur votre première commande

Suivez-nous sur Instagram

#raiseyourmind

Retour haut de page
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email